19 septembre 2006

B/9 Ca sent le bébé !

1BA8_dormir

Mandy regardait Joë dormir du sommeil du juste. Dire qu’il serait bientôt son mari. Elle avait eu si peur qu’il ne recule au dernier moment, qu’il se rende compte qu’avec elle les discussions n’atteindraient jamais des sommets. Pas qu’elle soit bête, elle se débrouillait pas si mal au collège, mais… mais la vie s’était chargée de l’assaisonner au sortir de l’adolescence : Un prof, marié comme il se doit, qui lui avait promis la lune et lui avait offert la honte et 500 simflouzes pour avorter. Après ça, les études… elle avait pris un petit travail de vendeuse au supermarché. Puis il y avait eu la rencontre avec « les filles » et ce déménagement programmé pour Felicidad où ces écorchées de la vie espéraient reconstruire leur vie.

1BA8_douche

Etait-ce de se sentir observé, mais Joë avait ouvert un œil.
- T’es réveillée, ma douce ? Quelle heure est-il ?
- L’heure de se lever si on veut pas rater le tacot,
Il avait réprimé un bâillement
-Aaaahhh, je suis pas trop frais moi, ce matin. Ca t’embête si je prends ma douche ?
- Meuh-non, va prendre ta douche, moi je vais fouiller dans l’armoire, voir si je peux pas changer de tenue, avait-elle répondu.

1BA8_enceinte

C’était pourtant pas la caverne d’Ali Baba cette armoire, mais Mandy avait mis un certain temps avant de se décider pour sa robe de cérémonie. C’est vrai-quoi, ça servait à quoi d’avoir une jolie robe et de jamais la porter ?
Elle y serait peut-être encore si un événement fortuit n’était venu l’arracher aux maigres tentations de l’armoire à linge. Un événement qui pourrait bien faire partir la cigogne de son clocher aussi vite que Mandy gagna la salle de bain.

1BA8_enceintebis

Dire qu’elle en était mécontente, ç’eût été bien s’avancer. Malgré l’assurance de l’équipe qui l’avait prise en charge lors de son avortement, il y avait de ça bientôt six ans, elle avait conservé, lovée comme un serpent, l’appréhension de ne plus pouvoir avoir d’enfant. Restait à annoncer la nouvelle à Joë.
A son tour de bafouiller
- Joë, heu… j’ai quelque chose à te dire.
- Mmmmoui ???
Il avait à peine levé l’œil de son bouquin.
- Je suis enceinte, annonça-t-elle.
- Moui… tu savais ça, toi, Mandy, que…

1BA8_joe

- Qu’est ce que tu as dit ? Répète !
Ah, quand même, il émergeait !
- Je suis enceinte, reprit Mandy. Joë, je suis désolée…
- Tu attends un bébé… de moi ???
Ben-oui, de lui. De qui il voulait que ce soit ? Il devait quand même s’en douter un peu, parce qu’il ajouta dans la foulée :
- Oh, mais c’est formidable, Mandy. Je vais être papa !
- Tu… tu m’en veux pas ? Je veux dire, j’ai pas voulu te faire ça en douce. C’est juste que j’avais oublié de prendre ma pilule, s’excusa Mandy.

1BA8_joe2

Elle fut tout de suite rassurée
- Comment je t’en voudrais ? C’est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire. Papa ! Je vais être papa !
Pour une fois, qu’il ne s’inquiétait pas de savoir le pourquoi du comment de la chose. Fallait savoir en profiter. Il embrassa tendrement Mandy et déclara
- Maintenant, va falloir annoncer ça à André.
- T’en fais pas pour ça, je m’en charge, assura Mandy.

1BA8_Table

Ils servirent le petit déjeuner, attendant André de pied ferme. Quand il apparut, les cheveux en bataille, Mandy lui laissa à peine le temps de s’asseoir.
- André, j’espère que c’était sérieux quand tu as dit à Joë qu’on pouvait organiser le mariage. Parce que je t’avertis qu’on a pris un longueur d’avance.
- Je comprends rien à ce que tu racontes. Tu peux m’expliquer, Joë ? demanda André.

1BA8_Table2

Y a rien à expliquer ! lâcha Joë en guise d’explication. On se marie, que ça te plaise ou non !
Il le défiait du regard prêt à rugir si André s’avisait de broncher.
- Mais… mais je t’ai dit que c’était d’accord. Expliquez-moi, j’ai l’impression de plus rien comprendre au film, là. J’ai raté un épisode ? Mandy, qu’est ce qui se passe ? s’enquit-il, préférant s’adresser à elle. Il n’avait jamais vu Joë aussi remonté.

1BA9_BB

Elle daigna enfin éclairer sa lanterne.
- Il se passe qu’on va avoir un bébé. C’était bien ce que tu voulais, André ?
- Non, Mandy, laisse ! coupa Joë. On l’a pas fait pour toi, André. On s’en contrefiche de ce que tu veux. On se serait mariés, même sans le bébé. Ne croies surtout pas que j’aie oublié la comédie que tu nous a faite chez les Larson. Si t’étais décidé à nous céder la place, tant mieux ! Dans le cas contraire, tu vas en être pour tes frais, l’informa-t-il.

1BA9_bravo

Mais André semblait métamorphosé. Il n’était pas d’humeur à se mettre en rogne.
- Tu vas avoir un bébé, Joë ? Ben ça, alors ! Faut vous marier tout de suite, alors. Si tu veux, je m’occupe de l’organisation. Je l’avais fait pour Jean-Paul, tu te souviens ?
- Tu ferais, ça pour nous, André ? s’enquit Mandy, qui n’en revenait pas de tant de bonne volonté.

1BA9_discuter

- Je le ferais, avec grand plaisir. J’adore organiser des mariages. Je suis un organisateur hors-pair, se rengorgea André, le sourire aux lèvres, -ce qui était à peu près aussi fréquent qu’une éclipse de soleil et aussi difficile à saisir que la galinette cendrée. Fallait l’attraper au vol.
Dommage qu’il ne sourie pas plus souvent, il serait presque pas mal, songea Mandy, remarquant : on dirait qu’il a quelque chose de changé… Ah, j’y suis : les cheveux ! C’était la première fois qu’il se présentait à table mal peigné et pas rasé.

1BA9_non1

- T’organiseras rien-du-tout ! On est assez grands pour organiser notre mariage tout seuls. Mêle-toi de tes affaires, et oublie un peu de fourrer ton nez dans celles des autres ! tonna Joë. Le fait d’apprendre qu’il allait être papa semblait lui avoir donné de l’assurance. Le loup pointait derrière l’agneau.

1BA9_non2

Le sourire vacilla.
- Te fâche pas Joë, je voulais juste rendre service, plaida André. Si tu veux pas que je m’en occupe, je m’en occuperai pas. Mais t’as tort, regarde le mariage de Jean-Paul, c’était quand même l’éclate totale. Tandis qu’Abdoul, il a voulu faire ça tout seul, et t’as vu le résultat.

1BA9_pourquoi

- C’est vrai ça, Joë, intervint Mandy. Pourquoi tu veux pas qu’il s’en occupe ? Il propose gentiment de donner un coup de main, je vois pas ce qui te gêne ?
- Qu’est ce que tu veux qu’il organise ? J’ai déjà commandé le traiteur, les fleurs, la pièce montée. Qu’est ce que tu veux qu’il organise, tu peux me le dire ? expliqua Joë.

1BA9_pourquoi2

André ajouta son grain de sel :
- Je pourrais m’occuper de lancer les invitations. Tu verras qu’ils viendront tous. Mais si c’est toi le chef d’orchestre… je suis pas sûr qu’ils fassent le déplacement. T’es pas le boute en train du siècle, excuse-moi Joë. Bonjour l’ambiance au mariage !

1BA9_pourquoipas

-Heu… il a pas tort Joë, souligna Mandy. T’es pas causant-causant –je te le reproche pas, note bien…
- Ouais, d’autant que quand il l’ouvre, on comprend rien à ce qu’il raconte. C’est pire qu’un extraterrestre, faudrait s’appeler Robert pour le suivre, souligna André.
- Robert ? Pourquoi Robert ? interrogea Mandy,
- Ben le petit Robert, si tu préfères. On dirait toujours qu’il s’est tapé les pages du dictionnaire par cœur. Enfin, vous faites comme vous le sentez. Moi je me suis proposé, je vais pas vous supplier non plus.

1BB_accord

- Tu ferais mieux de voir ça avec lui, Joë chéri, je sens que je vais encore aller regarnir les toilettes. Purée, j’espère que c’est pas comme ça pendant toute la grossesse. Faudrait que je demande à Laurène, dit Mandy en quittant la table précipitamment.
Joë devait bien admettre qu’André avait sans doute raison. Il capitula sous condition :
- Bon, c’est OK tu te charges des faire-parts et des invitations. Mais ça s’arrête là, hein ! N’oublie pas que c’est MON mariage, pas le tien !

1bbb

Laurène, promue personne ressource en matière d’expérience prénatale, avait vu ses prières exaucées : Miguel était après elle comme un toutou, la langue pendante. Elle avait profité de la situation et ordonné :
- Tu donneras le biberon à Angie et tu penseras à lui changer les fesses.
Il avait répondu oui-oui, d’une voix d’hypnotisé. Mais il suivait sa petite idée :
-Rho, t’es sûre qui faut que t’ailles en ville ? Ou alors, je t’accompagne, on trouvera bien une cabine…
- NAN ! T’as pas cherché de nounou, nan ? Il est pas question de refiler le paquet à Vilma, elle en fait déjà bien assez, la pauvre.
Il avait eu beau protester
- Oh-mais je peux en appeler une, de nounou ! Elle s’était montrée intransigeante :
- Nan, j’ai dit nan ! J’ai pas besoin de toi pour faire mes courses. Ca te tuera pas de t’occuper de ta fille, un peu.

1BBB0_Achat0

Nan-mais c’était vrai, il allait pas la coller comme ça tout le temps ! D’accord, ça faisait plaisir de constater qu’elle lui « faisait de l’effet », comme il disait, mais pas sans arrêt ! Fallait prendre le temps de respirer, aussi. Et son oxygène, c’était d’aller faire du lèche vitrine sans avoir Miguel pendu à ses basques.

1BBB0_Achat1

Y avait pas grand chose à lécher au centre commercial du quartier, mais elle commençait à y avoir ses habitudes. Elle avait tout de suite acheté sa robe, -sans se soucier de savoir si c’était la plus chère, comme Miguel le lui avait recommandé-, et elle n’était pas spécialement pressée de rentrer. Elle se laissa tenter par la cabine du photomaton et jubila de en voyant le résultat
- Ben, t’es encore pas mal, ma fille, je suis sûre que tu plairais encore aux mecs. Ca se voit pas que t’es mère de famille c‘est pas marqué sur ta figure. Et maintenant que t'as retrouvé ta ligne, rien à jeter.

1bbb1

Elle sourit, en s’installant à une table du Café du Centre, d’entendre le garçon lui demander
- Et la demoiselle, qu’est ce qu’elle prendra ?
Fut un temps où elle aurait aimé pouvoir répliquer « Madame ! » en lui mettant une alliance sous le nez. Mais une déception chasse l’autre et le dernier de ses soucis en date, c’était quand même l’image qu’elle donnait d’elle. Aussi la question lui fit-elle, l’effet d’un compliment
- Un verre d’eau, s’il vous plait.
- Un verre d’eau ? C’est tout ?! Vous voulez pas goûter à la spécialité du chef ?
- Nan, un verre d’eau, ça me suffira, confirma-t-elle. Manquerait plus qu’elle se goinfre au café avec les efforts qu’elle faisait à la maison pour pas regrossir.

1BBB2

Elle n’eut cure de l’entendre râler dans sa barbe
- Si on en avait que des comme ça, on aurait plus qu’à plier boutique !
Elle n’avait que faire du qu’en dira-t-on. C’était pas une question de bienséance, si elle tenait tant que ça à se marier. C’était question de rester en accord avec soi-même. Fille unique de parents divorcés, elle s’était promis d’avoir plusieurs enfants et que son couple tiendrait le cap contre vents et marées, au moins jusqu’aux noces d’or.
Se rendent pas compte, comme ça les perturbe les mômes, toutes ces histoires de divorce, de vacances à partager entre papa et maman… moindre mal quand ils ont pas droit aux jérémiades et au procès en règle de l’autre devant le tribunal de famille.
Laurène avait donné, ses enfants seraient épargnés. L’était temps de passer à l’étape suivante : Le mariage.
Elle fomenta un plan vigipirate spécialement dédié à Miguel.
- Faut plus te laisser aller, maintenant, s’agit de lui tenir la dragée haute jusqu’à ce qu’il te passe la bague au doigt.

Posté par fonsine à 00:24 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur B/9 Ca sent le bébé !

  • ou la la mais c'est qu'elle a repris du poil de la bête la p'tite Laurène!
    Bon et bien dans tout ça cela reste tout de même Joë mon choucou, je le trouve attendrissant moi

    Posté par farfasims, 19 septembre 2006 à 08:16 | | Répondre
  • superbe chap! laurène prend enfin les rennes de son couple, parce que, à ce rythme-là, miguel ne se marira jamais avec elle!
    elle semble revivre! souffler un peu (beaucoup).
    cela lui fait du bien! peut-être que se sera elle, la prochaine à se marier!...
    et voir joë TRANSFORME"! Wouahou! la bête se réveille! et surprend... agréablement!
    je suis sûr que son mariage sera très réussi!
    apprendre cette part du passé de mandy, cette part sombre, ma chagriné pour elle! mais là, elle a trouvé le Bonheur!
    j'ai commencé le challenge jeudi soir et mon premier couple marié on eu des jumelles...
    et toutes les autres filles, sauf une, sont enceintes! (lol)


    hier, "par hasard" (il n'y a qu'à moi que ça arrive ces trucs-là), j'ai taper la deuxième partie de ton adresse de ton blog pour savoir si je trouve "le-truc-qui-permet-de-faire-un-blog", et j'en ai créé un sans vraiment le savoir! faut dire que c'est la première fois! et franchement, chapeau pour la mise en page, car moi j'en bave pour faire un truc (et j'te parles même pas de ce que je comprends pas)...
    pourrais-je t'envoyer un mail (il me faut une adresse), s'il te plait pour te demander qq expliquation, s'il te plait?...

    Posté par Keiko-Sama, 19 septembre 2006 à 08:28 | | Répondre
  • He he j'avais bon pour un bébé!
    Le slip de Joë me plait toujours autant, quel homme! J'espère que Mandy le relookera un peu (par exemple port de lentilles) car je trouve que Vilma a fait des miracles sur André.
    Et ce n'est pas moi qui irai me plaindre des projets de mariage de Laurène, ça devrait bien faire péter les plombs à Miguel... Ah quelle histoire palpitante!

    Posté par Shirshasana, 19 septembre 2006 à 09:17 | | Répondre
  • Tu nous gates avec ces mises à jour. J'ai hâte d'assister au mariage de Joë et Mandy (et à la naissance du bébé!)

    Posté par Céay, 19 septembre 2006 à 11:27 | | Répondre
  • Oups!

    Le dernier commentaire, c'était moi. J'ai oublié de changer mes paramètres :s

    Posté par Renflower, 19 septembre 2006 à 11:28 | | Répondre
  • Ah enfin Laurène commence à réagir il a besoin d'une femme à poigne le Miguel et il marchera au pas d'ici peu si elle s'y tient.... et André quelle transformation comme quoi le look approprié peu faire d'un sim un top modele. Bon vivement les bébés et les bébés des bébés et les bébés des bébés des bébés.....etc.... vivement la suite quoi !!!

    Posté par loizeaumouche, 19 septembre 2006 à 12:54 | | Répondre
  • C'est qui la derniere?!C'est moi!
    Je suis contente que Mandy soit enceinte ça devrait donner un beau bébé!On en apprend plus sur le passé des sims je trouve super!Mandy al a voir on dirait pas qu'elle a eu un passé difficile...
    Laurène tu pourras lui dire chapeau de ma part
    Vivement la suite!!

    Posté par nono, 19 septembre 2006 à 17:32 | | Répondre
  • Yeah! Super MAJ! *Fan* Êt pour une fois je crois que j'ai misé juste... Joë et Mandy vont se marier prochainement! J'attends la suiiiiiite avec beaucoup, beaucoup mais alors beaucoup d'impassience!

    Posté par Jyreka, 19 septembre 2006 à 18:00 | | Répondre
  • OUAAAHOUUUU !

    J'adore ! Pas d'autres mots, j'adore ! Ou aussi : Magnifique, superbe, génial, fantastique, très très bien, et encore encore encore viiiiite la suiiiite !!!!!!

    Merci Fonsine pour ces supers moments que je passe à lire tes histoires ! Entre Max Dubagne et Les simettes sous influence, nous sommes gâtés !

    Posté par Tsilia, 20 septembre 2006 à 14:00 | | Répondre
Nouveau commentaire