25 novembre 2006

C/1 : On ira pas en Italie

Vilma était tout à fait rassurée, sa fête de mariage s’inscrirait dans les annales comme une grande réussite. Y avait juste un petit couic : cette histoire de voyage de noces en Italie. Nan, elle irait pas en Italie ! Elle le voyait d’ici le voyage : l’avion d’abord, une vraie torture, et puis le tour des commissariats, l’épluchage des archives des journaux pour trouver… pour trouver quoi, d’ailleurs ? Y avait rien à trouver. Une chance s’ils trouvaient le bled paumé d’où ses grands parents étaient partis en espadrilles chercher... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 17:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

29 novembre 2006

C/2 : Le petit trésor

Dona se réjouissait ce matin là, devant son miroir :Ce produit pour défriser les cheveux est vraiment efficace. Depuis toute gamine, je rêve d’avoir les cheveux raides. C’est pas pour rien que j’avais choisi d’apprendre la coiffure, mais jusqu’à présent, je devais me contenter de peigner mes amies. Allez faire quelque chose d’original avec des cheveux crépus. Quand ils auront poussé, je sens que je vais m’en donner à cœur joie Un petit coup d’œil à Thomas. Il dort, le trésor.Je suis toujours inquiète quand je l’entends... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 11:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 décembre 2006

C/3 : Tout n’est pas rose

Miguel retrouva Laurène la tête sur un hamburger. Qu’est ce qu’elle avait à se dire toujours fatiguée ? Ca se voyait même pas encore qu’elle était enceinte. Vous z’allez pas me dire que ça fatigue à ce point là d’avoir un embryon de 3mm dans le buffet. Nan-mais, ça c’était de la comédie pour le culpabiliser de s’être absenté, quoi… Une petite heure ? Bon, peut-être bien deux, mais quand même, il avait bien le droit de souffler un peu, lui aussi. C’était pas comme elle qu’avait toute la journée pour se reposer. Ouais, se reposer,... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 18:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 décembre 2006

C/5 : Joyeux anniversaire ! Enfin…non

J’avais le cœur serré de reprendre mon travail en laissant mon petit Thomas aux soins de la nounou. Je l’imaginais pleurant dans son lit pendant que madame lisait le journal ou se prélassait dans le bain à remous. Si j’avais été certaine qu’Abdoul n’aurait rien dit, je me serais pris une journée de congés payés. Mais sûr qu’il aurait trouvé à redire. Je l’entends d’ici :-Rha Dona ! Comment font les autres ? T’es ni la première, ni la dernière à devoir aller travailler en faisant appel à une nourrice. Tu veux en faire une poule... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 16:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
18 décembre 2006

C/6 : Prenez-en de la graine !

Angie, fallait pas trop s’en plaindre, elle était plutôt de bonne composition comme gamine. Mais qu’est ce qu’elle pouvait lui pomper l’air quand elle s’y mettait. C’était bien de la graine de bonne femme, tiens ! Fallait toujours que ça pose des questions auxquelles on a pas la réponse : -Eh papa… pourquoi qu’on a pas de petit frère ? Eh papa… pourquoi que maman elle dort sur son assiette ? C’est pas un oreiller l’assiette, hein papa ? Et papa… pourquoi que tu travailles pas dans l’armée ? J’ai des copines à l’école, leur père il... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 15:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 décembre 2006

C/7 : Quelle vie de chien !

- Madame Pullaire, faudrait dire à votre mari qu’il regarde les robinets de la douche. Les joints sont morts, c’est pas possible, y a de l’eau partout, m’a annoncé Lucie, notre bonne. Lui dire que la robinetterie était en parfait état, et que celui de la salle de bain c’était son état normal après le passage de Jean-Paul, je m’en sentais pas le courage.-Vous avez nettoyé ? lui demandai-je. - Bien sûr ! J’ai pas pour habitude de laisser de la saleté derrière moi. Comme je dis toujours : quand je termine ma journée, c’est propre... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 11:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 décembre 2006

C/8 : Cherche poire désespérément

La question de la vente de Karma fut reportée pour cause d’accouchement C’est avec un plaisir non dissimulé qu’André apprit qu’il était à présent l’heureux papa d’une petite fille : Sarah.- Ouais, une fille ! Super ! Les filles, c’était bien connu, étaient beaucoup plus calmes que les garçons. Un rien les amusait et rien ne leur plaisait davantage que de jouer à faire comme maman. Donc, dès qu’elle aurait grandi, on allait lui payer toute la panoplie de la parfaite ménagère : la cuisinière –indispensable-, l’éponge et le... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 11:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 janvier 2007

C/9 : Ah, les enfants !

Joë couvait d’un œil attendri la petite Audrey qui jouait gentiment du xylophone dans l’entrée quand il entendit grincer le portillon du jardin. Mandy revenait du goûter d’anniversaire de Chloé auquel Sally l’avait invitée. Elle ne protesta pas quand il la prit dans ses bras pour lui chuchoter à l’oreille, tout en l’entraînant dans sa chambre.- Ecoute, ma chérie, écoute ! C’est maman qui rentre ! Tu vas pouvoir lui faire voir tout ce que t’a appris papa aujourd’hui. Montre-lui comme tu es une grande fille. -Ma-man,... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 17:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 janvier 2007

C/10 : Une nouvelle affaire de poids

Miguel était bien déçu, lui qui se voyait déjà rentrer chez lui avec un gros toutou qui donne la papatte. C’est les filles qu’auraient été contentes. -Laurène moins, bien sûr, mais Laurène, hein…  l’aurait bien été obligée de s’y faire. Est ce que Vilma avait dit quelque chose quand André en avait ramené deux ? Alors, il pourrait toujours lui mettre ça dans les pattes. Enfin, il « aurait pu » parce que… Tain quel enfoiré, cet André ! 4500 $ qu’il voulait lui vendre son clébard ! Mais s’il avait 4500$ à foutre en l’air, c’est... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 11:43 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
16 janvier 2007

C/11 : Le torchon brûle

- Je vais m’en débarrasser, vite fait ! avait annoncé Vilma au sujet de ce boulet de Karma, au nom prédestiné. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire, comme elle n’allait pas tarder à s’en rendre compte. Faut dire que sa réputation de teigne avait fait le tour du quartier. Dès les premiers jours,  s’apercevant des terreurs que c’était, Vilma avait déclaré- Loulou, tu vas me mettre des panneaux pour avertir les gens de faire attention aux chiens. Chose assez rare pour ne pas passer inaperçue dans le coin. Fallait-il... [Lire la suite]
Posté par fonsine à 11:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]