05 décembre 2006

C/3 : Tout n’est pas rose

F1endormie

Miguel retrouva Laurène la tête sur un hamburger.
Qu’est ce qu’elle avait à se dire toujours fatiguée ? Ca se voyait même pas encore qu’elle était enceinte. Vous z’allez pas me dire que ça fatigue à ce point là d’avoir un embryon de 3mm dans le buffet. Nan-mais, ça c’était de la comédie pour le culpabiliser de s’être absenté, quoi… Une petite heure ? Bon, peut-être bien deux, mais quand même, il avait bien le droit de souffler un peu, lui aussi. C’était pas comme elle qu’avait toute la journée pour se reposer. Ouais, se reposer, et  dans un lit confortable en plus, si elle voulait. Si c’était pas de la mauvaise foi de faire semblant de roupiller sur son assiette…
-Tain, Laurène, ça va, je suis rentré, tu peux arrêter le cinéma.

F1Jenny

Et voilà, ça se traîne jusqu’au pieu en poussant du ventre en avant pour faire croire que c’est plus avancé qu’on pense et ça vous laisse la vaisselle sur la table… Et toi Jenny, qu’est ce tu fous encore debout à nous saouler avec ton sgilo… skilo… ce bidule, y a longtemps que tu devrais être au lit à cette heure là !

F1Jenny2

Allez, viens ma cocotte, c’est par ici que ça se passe. Tu vas être bien sage et nous faire un gros dodo. Oui-oui, je te fais un petit câlin, une petite chatouille en passant, -ça mange pas de pain et si ça peut lui faire plaisir, pourquoi se priver ? NAN ! Compte pas sur moi pour te faire la lecture, j’ai pas que ça à faire moi ! Angie, tu surveilleras tes petites sœurs. Angie… ben, où elle est passée ? ANGIIIEEE !

F1nettoie

-Je suis là, papa ! Je nettoye la salle de bain
-Tu nettoyes quoi ?! D’abord, on dit pas je nettoye, et d’une ! Et de deux, t’as rien à nettoyer à cette heure là. Tu te rappelles que t’as de l’école demain ? Alors, tu me laisses cette salle de bain et tu vas te coucher.
- Mais papaaaa, elle est vraiment sale !
- Y a pas de mais, tu fais ce que je te dis !
Nettoyer la salle de bain, je vous jure, les mômes. Toute façon, au point où c’en est, un peu plus sale, un peu moins sale, hein ?! Bon, c’est pas le tout, mais puisque tout le monde dort, moi je me fais propre et je vais m’aérer un peu.

F1Rapidos

Pour s’aérer façon Miguel, rien ne vaut le bazar rapidos.
C’est super, y a toujours du va et vient, et des nanas comme s’il en pleuvait. Des nanas qui viennent là pour se faire draguer. Ben-si ! Pour quoi d’autre ? Regardez-moi celle-là, z’allez pas me dire qu’elle est venue pour mater la télé et bouffer un hot dog sur la terrasse. Allez, une petite blague des familles, et toi, ma poule, tu vas passer à la casserole. Ni vu-ni connu-je t’embrouille, Laurène en saura jamais rien.

F2_Brune

- Je t’arrête tout de suite ! Tu rengaines tes blagues nulles et tu me lâches, t’es pas du tout, du tout mon genre.

F2Brune2

Miguel, lui, c’est le genre crampon. Elle a pas dû être assez claire.
-Je suis pas ton genre ? Parce que t’as un genre, toi ? Aaaah, je vois ce que c’est ! Je veux bien encore payer, tu sais, je suis pas à 40 simflouzes près.
- Tu me payerais 4000 simflouzes, ça changerait rien au tableau. Je suis pas venue racoler les loquedus dans ton genre. Alors, tu te casses et t’arrêtes de faire chier.

F2Brunette

Je suis pas son genre ! Je t’en ficherais du t’es pas mon genre ! Rien qu’à voir comment elle était fringuée, celle-là, j’aurais bien dû me douter qu’elle était venue pêcher le maquereau. Heureusement que y a pas que des professionnelles ici. Qu’est ce qu’elle se figure, l’autre ? C’est pas les nanas qui manquent, une de perdue, dix de retrouvées et des gratuites, en plus !
- Arrêtez-moi, si je me trompe. On se serait pas déjà rencontrés quelque part ? Vous me remettez ?

F2brunette2

-Nan, je vous connais pas et je veux pas vous connaître d’ailleurs.
- Et pourquoi donc ? Me dites pas que je suis pas votre genre,
- Tout juste, Arthur !
- Nan, moi c’est Miguel,
- Miguel, Arthur ou Tartempion, je veux même pas le savoir. Vous me plaisez pas, et y a pas à y revenir.

F2draguer

Taiiiin, c’est pas vrai ! Mais qu’est ce qui leur faut? Je suis pourtant encore beau gosse. J’aurais peut-être dû planquer l’alliance ? C’est sûrement ça qui leur fait peur. Mais cette foutue, alliance… je sais pas, j’ai le doigt qu’a dû grossir, j’arrive pas à m’en débarrasser.
Allez, je tente encore ma chance avec celle-là. Je suis pas regardant, moi, mon genre ou pas mon genre, je prends le tout venant.
- Ben-nan, tu vois, t’aurais quelques kilos en plus… j’aime bien les hommes qui ont de la brioche.
- Ah-ouais, d’accord, t’aimes les gros, quoi !

F2fleur

C’est bien ma veine, moi qui supporte pas la graisse. C’est pas vrai, si ça continue, tu vas voir que je vais plaire à personne. Mais qu’est ce qui m’arrive bon sang de poisse ?!
-Hé, toi, Carmencita, je te pose la question direct et tu me réponds par oui ou par non : Je te plais ?

F2fleur2

- Ben… non !
- Quoi, qu’est ce qui va pas ? Je suis trop gros ? Je suis trop maigre ? Je suis trop brun ? Je suis trop propre ? Je porte pas de chapeau ? Faudrait que je soies miraud, que je porte des lunettes ? Qu’est ce qui te plait, pas ? Allez, dis-le !
- T’avais dit par oui ou par non. Mais bon, je vais quand même te le dire, histoire que tu meures pas idiot : C’est ta coiffure. Je trouve qu’elle est d’une banalité !
- Merde, c’est la première fois qu’on me la sort, celle-là.

F2plait

- Permettez, monsieur…
Qu’est ce qu’elle me veut, la rombière ?
- Moi, je la trouve très bien votre coiffure.
- Ah-oui ?
-Si-si, sincèrement. Je trouve qu’elle vous avantage. Je serais libre…

F2plait2

- Ah, parce que vous l’êtes pas ?
- Nan, je suis mariée, mais je serais libre…
- Ca peut faire ça ? Moi aussi, je suis marié, ça m’empêche pas de vivre ma vie. Enfin, d’essayer toujours,
- Han-nan-nan, l’adultère, très peu pour moi. J’ai pas envie de me faire tuer par mon mari.
- Meuh, il en saura rien votre mari ! On se fait une petite séance dans la cabine d’essayage et l’adultère, il passe comme une lettre à la poste. Bon, écoutez, pour ce soir, je crois que c’est un peu tard, mais je vous laisse mon numéro de téléphone. Si vous avez envie d’un petit rendez-vous sympa, voire paradisiaque : un petit coup de fil et je rapplique.

F2Retour

Si c’est pas pitié que de voir ça. Juste au moment où les choses commençaient à s’arranger. Mais pourquoi j’ai pas commencé par celle-là ? Oui-bon, c’est vrai qu’elle m’a pas vraiment tapé dans l’œil. Elle sent la mémère en puissance. M’enfin, quand on trouve pas mieux… et puis, quand ça se goupille mal, y a toujours moyen de faire avec ce qu’on a à la maison, pas vrai ? Surtout que là, je risque plus rien, la fève est déjà dans le gâteau.

fleur21

F3effectivement

Ca se confirmait : la nuit de noces avait porté ses fruits. Faut dire qu’elle y avait mis tout son cœur. Faut dire aussi qu’elle avait pas eu tellement le choix. André s’étant mis en tête de la faire revenir sur sa décision pour l’Italie en proposant d’y aller en bateau. Elle n’avait rien trouvé de mieux pour changer de conversation que de crac-craquer à tour de bras.
Aussi fut-elle enchantée de pouvoir annoncer, avant même de poser un pied par-terre :
-Je me sens maaaaal ! J’ai envie de vooooomir.

F3effectivement2

-Voilà ce que c’est de manger trop de hamburgers, déclara André. –Faut-il vous rappeler qu’il se targuait d’être un bon détective ?
-Meuh-nan, tu y es pas du tout ! Je te parie tout ce que tu veux que je suis enceinte.
-Ah, faut pas plaisanter avec ça, prévint André.
Vilma ne plaisantait pas
-Je suis enceinte, Loulou, j’en suis sûre. Non seulement j’ai des nausées, mais j’ai aussi des envies : Je voudrais que tu changes de vêtements aujourd’hui et pas demain.
Si c’était pas une preuve, ça !

F3executer

-T’as qu’à aller au centre commercial, t’en profiteras pour faire les courses, avait ordonné Vilma.
André s’était exécuté sans protester. Si elle était vraiment enceinte, fallait pas la contrarier. Normal qu’elle ait des envies, et normal aussi de se mettre en quatre pour les satisfaire. C’était bien connu que les femmes enceintes avaient des envies bizarres. Elle lui demandait rien d’impossible, c’est pas comme si elle s’était mis en tête de manger des fraises avec ses corn flakes.

F3tenir

Mais, acheter de nouveaux vêtements et de quoi remplir le frigo, ça coûtait de l’argent tout ça, et les finances étaient en baisse. Il décida de travailler au café. Ca le gênait d’avouer à Vilma qu’il était fauché après les dépenses du mariage. Déjà que c’était elle qui avait payé les transformations de la maison. Et puis si on commençait à dépenser pour des conneries, quand aurait-il assez d’argent pour se payer la machine à bulles dont il rêvait secrètement ?

F3tenir2

Sauf qu’André et sa tête d’enterrement de première classe, c’était pas fait pour attirer le client. Jamais on n’avait vu aussi peu de monde autour de la machine à café –pour pas dire qu’on voyait personne. Il prenait son mal en patience, sachant qu’il était payé à l’heure, mais il entendait bien les réflexions des serveurs dans son dos :
-Ca va, André ? Pas trop foulé ? T’as besoin d’un coup de main ?
Gnagnagna, il te leur en ficherait des coups de main ! Est ce qu’on leur demandait quelque chose, à eux ? Sa décision était prise, il tiendrait deux heures et après, ciao !

F3vetement

Hop-là ! Les deux heures étaient écoulées, il était temps de remettre son costume de clown. Surtout qu’il venait d’apercevoir une vieille connaissance. Pas question qu’elle le trouve en train de se faire une misère d’argent de poche pour se payer de nouveaux vêtements.

F4Andre

C’était Mandy, un peu surprise de le trouver derrière le comptoir.
- Ca va, André ? demanda-t-elle.
- On fait aller. Tu sais que ça, y est, on a emménagé
- Oui, je sais, Joë m’en a parlé, il paraît que vous avez déjà fait d’énormes transformations dans votre maison.
Aaah, ça, c’était pas fait pour plaire à André. Il aboya :
- Comment il est au courant, Joë ? Il nous espionne ?
Mandy interloquée :
- Meuh-nan, qu’est ce que tu vas chercher là ? On est voisins, je te signale, on voit tout de notre maison, pas besoin de vous espionner.

F4andre2

Elle avait ajouté
- J’ai bien vu que malgré vos explications, vous ne vous entendez pas encore très bien, Joë et toi.
- Ca, tu l’as dit !
Elle tenta de le raisonner
- Enfin, André, ça va durer combien de temps cette histoire ? Il serait temps de cesser vos enfantillages. Surtout maintenant qu’on est proches voisins. Tout ce cirque pour si peu de chose.
- Si peu de chose, c’est toi qui le dis ! rétorqua André. J’ai pas été chouette avec lui, peut-être ? Je me suis occupé de votre mariage presque comme si c’était le mien.
C’était bien ce qu’on lui reprochait. Mais Mandy jugea inutile de remuer le fer dans la plaie.
- Allez, André,  sois raisonnable. Venez nous voir un de ces soirs, Vilma et toi, qu’on se fasse une petite bouffe sympa. Vous verrez notre petite Audrey.
André promit d’y réfléchir.

F4courses

Il avait dit qu’il y réfléchirait. Il avait pas dit que c’était d’accord. Qu’est ce qu’elle se figurait, Mandy ? Qu’il allait passer l’éponge comme ça ? Après TOUT ce que Joë lui avait fait subir ? Nan-nan-nan, pas question. C’était dommage pour Mandy, elle valait mille fois mieux que Joë. Elle au moins, elle était consciente de ce qu’il avait fait pour eux. M’enfin, on verrait bien comment les choses allaient tourner. Si Joë leur foutait la paix, il verrait à essayer, -je dis bien essayer-, d’oublier l’affront.
Bon, c’était pas le toutou, il avait des courses à faire. Il se trouva un nouveau costume et choisit une tenue tout ce qu’il y a de plus femme-mariée-normale pour Vilma

F4dechets

Peut-être que les choses auraient fini par se tasser. Mais pour ça, il aurait pas fallu que le sort s’en mêle.
Quand il revint de sa virée au centre commercial, il trouva Vilma en train de ramasser la poubelle. Et qui pouvait être assez chien pour venir renverser SA poubelle ? Qui d’autre que Joë ? HEIN !!

F4entete

Vilma n’était pas de cet avis.
-Je vois pas pourquoi tu t’obstines à penser que c’est Joë. Faudrait qu’il soit devenu complètement débile pour s’amuser à ça.
André argumenta
- Y a pas besoin d’être débile pour…
- Si !
Bon, c’était pas la peine de discuter. Et surtout pas de se vanter qu’il avait joué à ce petit jeu avant lui.
- Et alors ? Ca serait qui, d’après toi ?
- Je sais pas moi, n’importe qui… un chat, un chien. T’as pas remarqué ? Y a plein d’animaux errants dans ce quartier.

F4joe

Des animaux, pfff, n’importe quoi ! On lui ôterait pas de l’idée que ça pouvait être que Joë. Mais elle avait bien fait de parler d’animaux. Il allait adopter un chien de garde. Comme ça, si jamais Joë avait le malheur de se re-pointer… ah-ha, ça allait être sa fête. Et puis, tiens-non, un c’était pas assez. Il allait adopter DEUX chiens ! Des molosses, des teigneux surexcités qui sauteraient sur tout ce qui bouge.

F4molosses

C’est ainsi que Thor et Karma, deux dogues allemands, firent leur apparition. On l’avait pourtant averti :
- Méfiez-vous, ils sont méchants et ils ne savent rien faire. Vous devrez tout leur apprendre.
- Je sais ce que j’ai à faire, avait tranché André. Ils sont méchants ? C’est parfait, c’est tout ce qui compte.

F4redire

La seule qui avait trouvé quelque chose à redire, c’était Vilma, quand elle découvrit Thor dans sa cuisine.
- Han-nan, c’est quoi ce chien ? ANDRE !! Que fait ce chien dan MA cuisine ?! Il a l’air mauvais, en plus !
Il avait fallu lui annoncer, que ce chien faisait désormais partie de la famille, et qu’il avait son pendant femelle. Fallait bien, pour se protéger des renverseurs de poubelle débiles.
En le traitant de gros malade, Vilma avait déclaré que c’était lui qui s’en occuperait. Pas question, dans son état, de se taper les chiens à dresser.

fleur21

Posté par fonsine à 18:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur C/3 : Tout n’est pas rose

    Miguel me fait toujours autant rire, le nombre de rateaux qu'il s'est pris c'est excellent. Et tu verras qu'il n'est pas le seul à cataloguer les filles qui portent un haut rouge et une petite jupe noire dans la catégorie fille facile!
    Sinon je suis un peu déçue de ne pas avoir vu les nouvelles fringues d'André, mais bon je l'aime bien au final. Sa rancune tenace me tient en haleine, je me demande si il pourra lancer ses chiens sur Joë?
    J'allais oublier de te dire que je trouve l'intérieur de Vilma et André très beau...
    A+!

    Posté par Shirshasana, 05 décembre 2006 à 20:13 | | Répondre
  • Ben dis donc, il a pas de chance avec les filles en ce moment, ce pauvre Miguel ! Il doit vraiment en baver entre ses rateaux, Laurène qui est toujours enceinte et ses filles à lui...
    En attendant, je trouve que Vilma s'en sort plutôt bien, mais je suis curieuse de voir les vêtements que son cher et tendre a choisi au magasin, ça doit valoir le détour, non ?
    Sinon, ça y est, je me suis lancée dans le même challenge que toi sur un nouveau blog. Bon, c'est encore que le début, mais je "bosse" dur pour faire avancer l'histoire.

    Posté par Sylvania, 06 décembre 2006 à 16:50 | | Répondre
  • Excellent

    Et bien, ce Miguel qui m'énervait au plus haut point me plait de plus en plus !!! Il me fait rire aux éclats avec ses "Tain" et ses tentatives désastreuses auprès des simsettes !
    Quant à André, je suis aussi impatiente de voir sa nouvelle tenue
    Et Sally, elle en est où, hein ?

    Posté par AnneB, 06 décembre 2006 à 22:01 | | Répondre
Nouveau commentaire